Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Le théâtre de Cefalù fut terminé en 1816, des travaux commencés en 1814. Il a une forme particulière en “fer de Cheval” pourtant dérivant du théâtre baroque à l’italienne, il se réfère à la typologie utilisée plus tard, caractérisée d’un plan de lignes mixtes, avec plus d’ordre dans les balcons, une entrée autonome, parterre en pente. En 1884, des travaux plus consistants ont été confiés à l’architecte Emanuele Labiso et ont porté à un agrandissement et la surélévation des balcons pour obtenir la loge et augmenter ainsi le volume du parterre. C’est d’ailleurs à cette occasion que les loges, le plafond, l’arc scénique, le rideau ont été décorés par l’artiste Rosario Spagnolo de Cefalù.  Dans les années 1950, le théâtre devient un cinema et suivirent de nombreuses années d’abandon. Il a été utilisé par le metteur en scène Tornatore pour certaines scènes de son fameux film « Nouveau cinéma Paradis » de 1988. En 1982 il a été intitulés au Maitre de Violon céfaludais Salvatore Cicero, disparu prématurément. 

Depuis 1982 , le théâtre a été terminé seulement de nos jours et nous pouvons le voir neuf et adapté aux temps modernes, mais dans les plis du rideaux il porte toujours sa voix, l’attente, le sourire et les larmes de ceux qui ont vécu le pages plus importantes de leurs vies assis pour applaudir  dans ce qui fut et encore sera le théâtre des gens de Cefalù  .

 

 

Fonte: Teatro Comunale Salvatore Cicero

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Le temple que l'on voit  sur le Rocher (la Rocca)  est un vestige mystérieux, une structure du mégalithique avec d'élégantes architraves monolitiques et qui est connu sous le nom de Temple de Diane. L'édifice construit entre la fin du V et le début du IV siecle av.JC, est constitué de deux chambres caractérisées de deux portes architravées, similaires à la principale, et disloquè sur le còté, un couloir où l'on peut voir les restes d'une citerne protostorique du IX siecle av. JC. La citerne, avec une ouverture du genre dolmen, est constitué de huit grosses plaques posées sur les bords de la cavité et sur une espéce d'architrave qui s'appuie sur un pilier central formé de quattre blocs superposés. 

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

Le Musée Mandralisca peut se définir comme musée interdisciplinaire. On y trouve une interessante collection archéologique, une splendide exposition de monnaies, une collection malacologue parmi les plus riches d'Europe, aussi bien des meubles et objets de valeur appartenus à la famille Mandralisca. On peut aussi admirer une galerie d'art qui regroupent environ sette mille volumes. Le musée a ses origines des idées et des idéaux d'un mécène éclairé  du XIX é siècle, le Baron Enrico Pirajno di Mandralisca. Parmi les oeuvres, deux tableaux sont célèbres le magnifique "Portrait d'Homme" d' Antonello da Messina et le cratère "siceliota" avec personnage rouge sur fond noir nommée : "Le vendeur de thon". Le premier cité est connu dans le monde entier grace aussi au roman de Vincenzo Consolo : Le sourire du Marin Inconnu qui lui a inspiré le roman. Le Musée garde encore aujourd'hui une atmosphère intime dans un espace  simple et un lieu riche en mémoire. 

 

Fonte: Museo Mandralisca

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Le Dome de Cefalù, d'après la légende, a été construit suite à une promesse faite au Saint Sauveur par Roger II. Il asurvécu à une tempète en mer et il est arrivé sur les plages de la cité. La vraie motivation semble plutòt de nature politico-militaire, du à son apparence de forteresse. Les évènements sur la construction sont complexes, et de nombreuses variations ont été apportées sur le projet initial.L'édifice ne fut jamais complètement terminé. Un prélèvement pris dans l'èpaisseur du mur et le toit  constitué par 3 parties , d'époques et techniques diverses, témoignent des changements intervenus dans le projet. La Cathédrale fait partie des propositions faites à l'Unesco dans le cadre de l'Itinéraire Arabo-Normand de Palerme, Cefalù et Monreale comme Patrimoine de l'humanité. Les explorations conduites dans le dome ont révélé une serie de mosaique bizantine policrome remontant au VI siècle : un champ centrale dont on conserve différentes figures, entouré d'une motif d'ogive et écailles dans des couleurs rouge, blanc et noir, au moins sur un còté, d'une file de carrés en diagonal avec une  rose centrale. Le répertoire décoratif trouve des confrontations en Sicile. Le mosaique est à mettre en relation avec un mur et trois sépultures et devait appartenir à une basilique bizantine, dont il nous est impossible reconstruire la planimétrie du à la présence des différentes structures surélevées de la cathédrale. Les matériaux retrouvés dans les échantillons attestent une fréquentation dans la zone au moins jusqu'au VIII siècle, époque où Cefalù était déjà un siège épiscopal.   

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Le lavoir se présente avec un escalier en pierre de lave qui conduit à une pavimentation lissée par le temps et à une serie de bassins qui se remplissent avec les eaux qui s'écoulent de 22 bouches de sortie en fonte (dont 15 tètes de lionceaux), disposées le long des parois surmontées par de basses voutes. A travers un petit passage, l'eau rejoint la mer. Dans les bassins nous pouvons voir en évidence les appuis que  les femmes d'autrefois utilisaient pour laver le linge.Elles utilisaient l'eau courante qui garantissait une hygiène rare au moyen-àge. La structure profite d'un cours d'eau dont le nom est noté sur une pierre posée sur un des piliers d'entrée et qui l'indique comme fleuve Cefalino. Cephalinus, d'après la légende, serait né des incessantes larmes versées par une nymphe pour avoir provoqué la mort de son amour.  

  

Pourquoi Cefalù ?

  • ⇒ pour le mer ?
  • ⇒ pour l’histoire ?
  • ⇒ pour les monuments ?
  • ⇒ pour la bonne cuisine ?
  • ⇒ pour sa position ?
  • ⇒ pour ...

 

... lisez pour le découvrir >>>

Nouveaux Services

Copyright © 2015 Carlton SpA - All Rights Reserved.

Villa Gaia Hotel - Tel. +39 0921420992 - Fax. +39 0921925151 - e-mail info@villagaiahotel.it

Gestione: CARLTON SRL - P. IVA 03461230827 C.C.I.A.A. Palermo 13-04-00/ REA 136854

Realizzato da: Web Solution Cefalù  

Cookies & Policy

Search

Ce site utilise des cookies pour leurs capacités, mecado l'information et les médias sociaux. En cliquant sur le bouton Accepter, vous consentez à l'utilisation de cookies.